Growth
5 min

18 conseils de rédaction que vous devriez accrocher à votre mur

Après plusieurs années d'expériences dans le growth et des heures de recherches sur internet, voici mes 18 conseils en rédaction pour améliorer la façon dont vous vous adresser à votre audience.

1. Vous ne vendez rien au client

Vous ne vendez rien au client. Vous leur donnez l'occasion de changer.

2. N'utilisez pas de langage trop formel.

Vous êtes l'ami des clients. Et si votre ami vous demandait une recommandation sur un produit, vous ne diriez certainement pas : "Cet appareil synchronise l'efficacité des conceptions de plans d'étage à plusieurs niveaux".

3. Evitez à tout prix le mot "mieux"

  • Un "meilleur" plan financier
  • Une "meilleure" façon de vivre
  • Un "meilleur" plan d'entraînement
  • Etc.

"Meilleur" implique une amélioration progressive. Au lieu de cela, visez DIFFERENT. Et puis soyez précis sur ce qu'est cette différence.

4. Soyez un analgésique, pas une vitamine

Les vitamines sont des solutions aux problèmes que le client ne connaît pas encore (d'une manière urgente et douloureuse), mais qu'il PEUT rencontrer à l'avenir.

Ennuyeux. Les analgésiques sont des solutions aux problèmes très urgents et très douloureux que le client éprouve MAINTENANT.

5. Vendez le résultat, pas le processus

Personne ne veut aller à la salle de sport. Tout le monde veut un six pack. Vendez le résultat, puis éduquez le client sur le processus en cours de route.

6. Rédigez une copie pour 1 lecteur

Ne vous adressez pas à la foule. "Salut tout le monde !" Cela fait que chaque individu se sent invisible, non entendu et ignoré. Au lieu de cela, écrivez directement à 1 personne dans la foule. "Hé toi." Ainsi, chaque client se sent comme le centre de l'univers.

7. Enseigner, ne pas vendre.

Personne n'achète une voiture électrique tant qu'il n'a pas compris pourquoi c'est bon pour l'environnement. Personne n'achète un home gym tant qu'il n'a pas compris pourquoi s'entraîner à domicile est si efficace. Personne n'achète un cours d'écriture tant qu'il n'a pas compris pourquoi écrire en ligne est si bénéfique. Enseignez.

8. Ne blâmez jamais le client.

Si quelqu'un est en surpoids, ce n'est pas sa faute, c'est la faute de l'industrie alimentaire ! Si quelqu'un est mauvais en maths, ce n'est pas sa faute, c'est la faute du système éducatif ! Donnez toujours au client quelqu'un d'autre à blâmer.

9. Fondez votre argument sur une statistique choquante

"Il faut 660 gallons d'eau pour faire un hamburger." 1 statistique puissante peut donner une crédibilité incroyable à votre argument et l'ancrer dans la réalité. Inversement, évitez de lister trop de statistiques. Trop nombreux = trop déroutant.

10. Prouver vos arguments

"Selon la science..." Les gens aiment savoir que ce qu'ils utilisent est "scientifiquement prouvé". Alors, allez trouver des recherches qui le disent. S'il n'en existe pas, menez votre propre enquête. Maintenant, c'est soutenu par la recherche.

11. Organiser les informations en listes

La lecture des paragraphes est difficile. Et écouter quelqu'un parler sans structure dans son discours ressemble à de la divagation. Au lieu de cela, regroupez les idées en points, plan en X étapes, routine de Y semaines. Les clients veulent se sentir organisés.

12. Ne surestimez pas le problème.

Dites simplement ce que c'est "Avez-vous déjà eu une période impossible, atroce et époustouflante de frustration pour trouver quelque chose à regarder à la télévision ?" Pas besoin d’en faire autant. Dites simplement : "Vous ne trouvez rien à regarder ?".

13. Ne survendez pas la solution.

Dites simplement ce que c'est. Inversement, lorsque vient le temps de dire au client "la réponse", ne ressentez pas le besoin de faire une grande chanson et de danser. Dites-leur simplement : pour résoudre X, vous avez besoin de Y. "Et Y est notre spécialité."

14. Rappeler au client ce qui se passera "s'il ne le fait pas"

S'il ne résout pas ce problème, X arrive... S'il ne résout pas ce problème, Y restera le même... S'il ne fait pas tout pour résoudre ce problème, Z restera un rêve inaccessible... Faites monter les enchères.

15. Vendez les avantages, pas les fonctionnalités

Personne ne se soucie de ce que fait votre widget. Ils ne se soucient que de ce que votre widget fait POUR EUX.

16. Supprimez la peur des "remords de l'acheteur"

Pour faire basculer un prospect, adressez-vous directement à sa peur que cela ne marche pas. Offrez un remboursement complet ou une garantie personnelle. Expliquez clairement que vous êtes investi dans leur transformation. Si vous livrez, ils vous feront confiance pour toujours.

17. Comprimez ce que vous dites sous forme de puces.

Assurez-vous que vous mettez l'accent sur les bons points. Développez ensuite chaque point de manière plus détaillée.

En d'autres termes : si vous ne connaissez pas les points essentiels de ce que vous écrivez, vos propos ne sont pas clairs.

18. Faites de votre première phrase une déclaration courte et forte.

Ex: "Il n'y a qu'une seule façon de devenir riche." BOUM !! Cette déclaration déclarative courte et forte accroche le lecteur et lui dit dans quoi il est sur le point de plonger.

Conclusion

La rédaction commerciale est un tel art, et je trouve que c'est souvent mal compris. Les mauvais rédacteurs essaient de vendre, vendre, vendre. Mais les rédacteurs légendaires éduquent d'une manière où le client se vend. Si vous voulez améliorer votre jeu de rédaction, commencez ici.

Photo de l'auteur
Sandro D.
Mis à jour le
24/6/2024
Growth Marketer, expert Webflow et touche à tout. Je m'occupe des opérations commerciale, veille au bon déroulement des projets et m’occupe des problématiques liées au marketing (SEO, Tracking, Copywriting, etc)
Accueil
>
Blog
>
18 conseils de rédaction que vous devriez accrocher à votre mur
Accueil
>
Blog
>
This is some text inside of a div block.
Ces articles pourraient vous intéresser

Nos autres articles populaires

Tout voir